1972
Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

LA PROCHAINE FOIS JE VISERAI LE COEUR

la prochaine fois je viserai le coeur.jpg

SYNOPSIS

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs 

 

Pendant plusieurs mois, entre 1978 et 1979, les habitants de l’Oise se retrouvent plongés dans l’angoisse et la terreur : un maniaque sévit prenant pour cibles des jeunes femmes.
Après avoir tenté d’en renverser plusieurs au volant de sa voiture, il finit par blesser et tuer des auto-stoppeuses choisies au hasard. L’homme est partout et nulle part, échappant aux pièges des enquêteurs et aux barrages. Il en réchappe d’autant plus facilement qu’il est en réalité un jeune et timide gendarme qui mène une vie banale et sans histoires au sein de sa brigade. Gendarme modèle, il est chargé d’enquêter sur ses propres crimes jusqu’à ce que les cartes de son périple meurtrier lui échappent.

 

AVIS

Film déstabilisant et à la fois captivant. Cela me fait penser aux petites histoires de Pierre Bellemarre. http://www.amazon.fr/La-terrible-v%C3%A9rit%C3%A9-lHistoire-r%C3%A9solues/dp/2226186794

 

ANECDOTES

 

Cédric Anger " Le réalisateur " a baptisé son troisième long métrage "La Prochaine fois je viserai le cœur" en référence à l’une des phrases que lançait Alain Lamare à ses victimes avant de les assassiner. "Il leur disait toujours cette phrase dingue : « Attention je vais vous faire mal » et ne regardait jamais les impacts des balles. C’est aussi pour ça, heureusement, qu’il n’en a pas tuées autant qu’il l’espérait… Alors comme il ratait, tirait dans le ventre, les jambes, il ponctuait ses lettres de menaces de cette phrase : La prochaine fois je viserai le coeur", raconte le réalisateur.

 

Les commentaires sont fermés.