1972
Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

  • PATIENTS

    grand-corps-malade-couv.jpg

    Résumé : Fabien Marsaud a vingt ans lorsqu’un grave accident le cloue sur un fauteuil roulant. On lui annonce qu’il restera probablement paralysé à vie... Après un an passé en centre de rééducation, c’est « debout » qu’il regagnera le monde des vivants. Bien des années après, devenu le talentueux slameur Grand Corps Malade, il fait un retour en prose vers le passé et au fil d’une narration à la folle humanité, au-delà de sa propre expérience, il rend un vibrant hommage à tous ses potes d’alors qui aujourd’hui encore dans leur fauteuil roulant ne se lèveront jamais...

    Lire la suite

  • ATELIER Ecrire Ensemble

     Avec un mot central mettre a quoi ça nous penser et faire un texte.

     

    boule : boulodrome, tripette, doublette, récompence, equipe, points, coupe, concours.

    Sur le boulodrome, on fait un couconrs de boule. On joue en triplette ou en doublette l'équipe qui marque 12 points a gagner. Après c'est la remise et des coupes pour les  trois premiers et des récompenses pour les autre.

     

     

    Jouet : père noel, fête, maison, sapin, enfants, joie, sage, Noël 

    Pour Noël, le père noel a apporté des jouets sous le sapin. C'est la joie dans les maisons. bonne Fête. 

      

    Le piaf

    Je me présente, je suis un simple piaf, vivant dans les haies à la campagne. Mon quotidien est intensif, me nourrir, voler pour faire de l'exercice et trouver un compagnon pour élaborer un nid et y couver les oeufs? Mais il m'arrive de faire des rencontres intéressantes et surprenantes.

    Dés l'aube,, la vie animale et humaine se met en marches. Les hommes quittent le milieu rurale pour aller travailler en ville.

     Et nous les animaux nous profitons au maximum de cette liberté pour vaquer à nos occupation.

    Cet été, en volant dans un ciel bleu azur et ensoleillé, je fus rejoint par une hirondelle, c'est un oiseau qui se pose rarement et qui gode tous les insectes qui sont dans l'air. Elle a la particularité d'immigrer durant l'hiver, vers des pays chaud et plus agréable pour elle.

    Comme je suis curieux, je lui demande de me raconter ses voyages ; des la fin de l'été lors nous commençons à ressentir la fraîcheur, nous nous rassemblons pour partir nombreuses, c'est plus sympa de voyager à plusieurs, mais, notre périple et rempli d'embûches diverses et variées.

    Le signal du départ est donné, pour rejoindre notre lieu de villégiature d'hiver, en dessous de l'équateur, en Afrique à des milliers de kilomètres de la France.

     Nous avons des couloirs de circulation, comme les humains, mais se sont des courants d'air qui nous entraient et nous permettent d'économiser nos forces. 

     Nous descendons vers l'Espagne, traversons la Méditerranée pour rejoindre l'Afrique du nord, mais beaucoup d'entre nous décéde de fatigue, d'épuisement, d'avaries diverses. 

    Après lie moral, nous devons survoler le désert, la chaleur se fait déjà ressentir et nous devons trouver des oasis pour boire et nous reposer. Notre hébergement se trouve au sud de la Namibie dans une zone marécageuse.

    Ce voyage est long, épuisant et nous constatons à chaque aller-retour, la perte d'un grand nombre d'entre nous.

    Après quelques mois de repos, de récusation, nous reprenons le voyage en sens inverse, afin de passer un été dans un lieu qui nous convient à notre façon de vivre et souvent nous retrouvons nos nids et nos habitudes.

     Merci L'hirondelle, car je me posais la question, pourquoi quitter la Normandie, Moi, le piaf, je ne prends  pas tous ces risques, je trouve toujours de la nourriture, je m'adapte aux changements de température. L'hiver les hommes  prennent soin de moi, ils mettent dans leur jardin des graines, de la graisse qui me permettent de survivre et au  printemps nous retrouvons les insectes qui ressortent de leur endormissements et l'été, les champs sont remplis de céréales. En un mot je suis content de mon sport. Voila, notre échange en lien vol et nous sommes partis dans des directions différentes, retrouver les nôtres et nos nids douillets. 

     colette 

     la bouteille 

    Cet été alors que j'était en vacances au bord de la mer et me promener sur la plage mon pied heurta un objet, comme à mon habitude aussitôt je mogréais "quelle est le gougniafier qui laisse trainer ses ordure"!

    Me baissant pour ramasser l'objet afin de le mettre dans la poubelle je découvri que c'était goulot de bouteille, je creusais un peu le sable pour dégager entièrement la bouteille en verre mais quelle ne fut pas ma surprise de voir ... un papier à l' intérieur.

    Ma curiosité piquée au vif, je décidais illico de l'ouvrir mais le bouchon en liège était enfoncé jusqu'a la garde, grrrr... J'entrepris donc de cesser la bouteille, (pas sur la plage tout de même) sur un petit parapet en béton juste a cote de la poubelle.

    Un coup sec, et  crac la bouteille se rompi en mille morceaux. Le papier que j'y trouvais était tout à fait quelconque mais plié en quatre. Impatient de lire, je me posais déjà mille questions est ce un appel à l'aide? une lettre d'un amoureux épleuré?

    C'est alors que j'attendis des rires d'enfants dans mon dos ...., en me retournant je les vis se moquer de moi? Aussitôt je me dis TA CRU QUE C'ETAIT UNE CARTE AU TRESOR ON TA BIEN EU, c'était ça le message ! Une FARCE écrite par des petit galopins en mal d'amusement.

    Je rentrais chez moi tout pineau et le soir au moment du barbecue je décidais de racontais cette blague.  Evidemment tout le monde s'esclaffa, certains limite moqueur, me disait pour une fois c'est toi qui t'es fais avoir. Beau joueur je décidais pour fêter cette rigolade d'ouvrir ... une bonne Bouteille!

     

    Mots : été, vacances, mer plage poubelle, sable, curiosité, bouchon, papier, question, rire, farce, barbecue, moqueur, rigolade.