1972
Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

VIE-délégation 76 ( SEINE-MARITIME) - Page 4

  • pour le Prochain Telethon

    Pour le prochain telethon. La delethon76 organise un repas et un loto le samedi 19 novembre.

    Le repas est au prix le 20 euros,plus boissons payantes et les cartons du loto seront a 1euro.

    La loterie avec des enveloppes a 1euros.

    pour plus de renseignements et vous inscrire téléphoner au 02 35 58 88 08 a la delegation

    Merci

  • TELETHON 2016

      Voici le nom du parrain pour le prochain telethon : garou

  • KEVIN LEFEBVRE JOUEUR DE FOOT-FAUTEUIL ELECTRIQUE

    Voici le témoignage de Kévin Lefebvre  jeune joueur de Foot-Fauteuil, qui mène sa passion avec motivation. Son handicap ne l'empêche absolument pas de pratiquer ce sport en pleine expansion !

    Bonjour, peux- tu te présenter à nos lecteurs ?

    Bonjour, je m’appelle Kevin Lefebvre, j’ai 27 ans (bientôt 28).

    De quel Handicap souffres-tu ?

    Je ne sais pas exactement, il s’agit d’un problème musculaire de naissance, qui m’empêche, notamment, de marcher.

    Oui, ta maladie n’est pas encore référencée. Comment vis tu l'handicap et t’empêche-t-il de vivre pleinement ta vie ?

    Eh bien, je dois vivre avec et ma maladie n’est pas un frein : j’ai pu faire des études supérieures à l’université de Rouen, je suis titulaire d’un Master (je n’ai pas encore trouvé d’emploi), je fais du sport en compétition et enfin je sors souvent avec mes amis.

    Depuis quand et où pratiques-tu le Foot-Fauteuil ?

    Je pratique ce sport à Rouen, nous avons débuté en 1998 si mes souvenirs sont bons, et nous nous sommes lancés dans la compétition en 2006.

    Peux-tu nous expliquer brièvement les règles de ce sport, ainsi que les moyens mis en œuvre pour l’adapter ?

    S i les règles sont différentes du football traditionnel l’esprit est globalement le même. Nous évoluons dans un gymnase, sur un terrain de basket. Chaque équipe se compose de trois joueurs et d’un gardien. La principale difficulté rencontrée est liée au matériel car, dans l’idéal, il faut un type de fauteuil conçu pour ce sport : il coûte très cher et n’est pas pris en charge financièrement.

    Que dire du financement de ce matériel pour ceux qui ne possèdent pas le fauteuil requis pour la pratique du Foot-Fauteuil ?

    Notre équipe fait partie de l’Association Handisport Grand Rouen, qui se charge d’obtenir des subventions, ce qui est plus facile aujourd’hui en raison de notre montée en Division 3 qui fait partie du haut niveau. De plus, nous démarchons des entreprises pour qu’elles nous sponsorisent et enfin nous faisons des appels aux dons (grâce à la réduction d’impôt de 60% pour les entreprises et 66% pour les particuliers).

    Ce sont de très bonnes initiatives. Où en est l’équipe dans la compétition actuelle et combien de temps par semaine vous entraînez-vous ?

    Le groupe au complet avec les « joueurs loisirs » s’entraîne le lundi de 17h à 19h et les joueurs qui participent à la compétition s’entraînent également le vendredi de18h à 20h. En ce qui concerne nos résultats, l’an dernier nous avons fini vice-champion de France de Nationale (équivalent de la Division 4) et cette année, pour notre première saison en Division 3 on finit 5ème sur 8, l’objectif fixé étant de ne pas redescendre en Division 4, donc mission accomplie.

    On ne peut que vous féliciter pour ce beau parcours. Aujourd’hui, avez-vous besoin de renforcer l’équipe avec des joueurs ou joueuses supplémentaires ?

    On a toujours besoin de joueurs !! Si quelqu’un est intéressé il ou elle peut venir un lundi de septembre au gymnase Hébert place Touyé de Canteleu, car nous aimerions créer, à moyen terme, une deuxième équipe.

    Message reçu et passé ! Dirais-tu que le Foot-Fauteuil est aussi un moyen de surmonter le handicap ?

    Oui, il nous permet de vivre des moments de Sport, comme on peut en voir à la télévision, de sortir et de passer de très bons week-ends ensemble (les matchs ont lieu généralement le week-end et assez loin de Rouen).

    Oui, cela vous permet de vous évader du quotidien ! Quels sont tes espoirs concernant ce sport ?

    J’espère que nous allons continuer notre progression pour aller le plus haut possible.

    Que dirais-tu à un jeune que souhaiterait pratiquer ce sport, mais qui hésite en raison de son handicap ?

    Je lui dirais d’essayer. Dans notre équipe les profils différent : garçons, filles, jeunes, moins jeunes, étudiants, employés, résidents dans un foyer et même père de famille.

    Et je confirme que la bonne humeur règne au sein de l’équipe. Je te remercie Kévin d’avoir témoigné et je te souhaite d’atteindre le plus haut niveau avec ton équipe.

    Tu reste une personne humble et j’espère que tu trouveras un employeur qui méritera de bénéficier de tes capacités.

     

    Informations :

    Afin de financer la saison de Foot-Fauteuil, une soirée dansante aura lieu

    le 10 septembre prochain au Palais des Congrès de Oissel.

    Tarif : 18 euros pour les plus de 16 ans.

    Pour plus d’information sur ce sport, n’hésitez pas à contacter Kevin au

    06 59 57 57 43 ou sur kevin.lefebvre@live.fr

     

    13282684_10206124122557507_665409493_o.jpg

    ( Kévin troisième en partant de la gauche )

    DIEYNABA

     

  • SOIREE AU PROFIT DU CLUB DE FOOT-FAUTEUIL DE ROUEN

    13315239_10206132328882660_167750716556940274_n.jpg

     

    Informations :

    Afin de financer la saison de Foot-Fauteuil, une soirée dansante aura lieu

    le 10 septembre prochain au Palais des Congrès de Oissel.

    Tarif : 18 euros pour les plus de 16 ans.

    Pour plus d’information sur ce sport, n’hésitez pas à contacter Kevin au :

    06 59 57 57 43 ou sur kevin.lefebvre@live.fr

    Dieynaba
  • MEHREZ ASSAS JEUNE SPORTIF, AMBITIEUX AVEC ZÉRO LIMITE

    Voici le témoignage de Mehrez Assas un jeune homme handicapé qui repousse les limites avec hargne et extrême motivation ! Son secret ? La Positivité ! Essayer est le maître mot !Voilà donc l'histoire de son parcourt méritoire.

    Bonjour pouvez-vous, vous présentez à nos lecteurs s'il vous plaît?

    Bonjour je m'appelle Mehrez Assas, 30 ans, de banlieue parisienne en seine Saint-Denis, je suis étudiant en psychologie, élu municipal et accessoirement président de Body art 93, qui est une association de streetworkout (sport en extérieure).

    Vous avez diverses activités dans votre parcours c'est génial. Pouvez-vous nous parler de votre handicap?

    Je suis paraplégique T5 paralysie jusqu'en haut des abdominaux depuis 8 ans, à cause d'une agression par arme blanche, 3 coups de couteau dans le dos et l'un d'eux à sectionné la moelle épinière.
    Nous n'avons jamais su qui c'était.

    Comment avez-vous appris que vous ne marcheriez plus?

    Sur le coup d'abord, lorsque je suis tombé à terre après les coups, je ne sentais plus mon corps directement et là je me suis dis "houla il y'a un truc qui cloche" puis après la réanimation le médecin m'a confirmé que je resterai paralysé à vie.

    Dure épreuve, qui est parfois difficile à accepter. Comment l'avez vous pris? Quels sont vos motivations pour avancer?

    Dure épreuve effectivement, mais bizarrement je l'ai très bien pris, comme si je l'avais accepté instantanément, « sûrement un ange qui veuille sur moi ». Donc lorsque le médecin est venu, il a juste confirmé ce que je savais déjà, donc au lieu de rester bloquer sur ce qui m'arrive j'ai préféré regarder ce que je pouvais faire pour aller mieux et surtout regagner une autonomie, ma seule motivation c'est d'aller toujours plus loin. Que ce soit dans la vie, le sport, le professionnel peu importe, no limit.

    Oui c'est une sacré source de motivations. Vous semblez être une personne très positif. Quel a été la réaction de vos proches? 

    Tout le monde était triste, donc ça aussi c'était une motivation de plus pour moi, par mes actes leurs dirent, regardez tout va bien, vous n'avez plus besoin de vous inquiéter p our moi ! 

    Oui, du coup votre état d'esprit les ont rassurés. Cela vous pousse à aller toujours plus loin afin de vous sentir mieux. Choses qui vous sert également dans la vie quotidienne et lors de vos activités?

    Je pense que lorsqu'on a un handicap, nous devons prouver deux fois plus que les autres.
    Parce qu'à la moindre faiblesse il sera facile de dire "le pauvre il a un coup de mou à cause de son handicap" donc oui tous ces sentiments me servent à aller plus loin.

    Je confirme, il ne faut pas se laisser abattre par le handicap. Pouvez vous nous parler du Body art?

    C'est une association qui a pour objet l'insertion social de tous par le biais du sport, donc tous les dimanches à 15h30 quelque soit le temps nous nous entraînons tous ensemble, valide ou non, jeune moins jeune, fille, garçon pas de discrimination chez nous.

    Très belle initiative qui doit certainement aider beaucoup de personnes. Vous êtes également étudiant en psychologie. Vous souhaiteriez en faire votre métier?

    Oui je souhaite à terme devenir psychologue pour pouvoir accompagner les personnes en difficultés et leur ouvrir un chemin des possibles, mais pour cela il me faut les outils adéquats et le diplôme pour la crédibilité.

    Avec de la motivation et de la volonté tout est possible. Pensez-Vous que le handicap est un frein pour aboutir ce projet?

    Non, sans ce qui m'est arrivé je n'en serais jamais arrivé là où j'en suis, il a été un accélérateur. Ce qui aurait pû paraître une faiblesse est devenue une force.

    Avec votre handicap, vous avez su remonter la pente, trouver le courage afin de ne pas stagner. C'est une vraie leçon de vie. Que direz vous à un/une jeune qui n'oserai pas avancer à cause de son handicap?

    Merci

    Je lui dirai qu'il n'a rien à perdre à essayer d'imaginer sa vie en grand et de la désigner comme lui le veut.

    Tout à fait, essayer est le principal. Merci beaucoup pour ce beau témoignage qui donne beaucoup de motivations. Je vous souhaite de toujours avoir autant de positivité et de réussir dans chacun de vos projets.

    Merci à vous, je vous souhaite la même chose !

    DIEYNABA

    13236192_473101302879893_787148737_n.jpg

     

  • PARLER ENTRE - JEUNES

    Cette activités a été créée dans le but de réunir plusieurs jeunes autour d'une table afin de débattre dans la joie et dans la bonne humeur.

    Pour la troisième rencontre nous avions décidé de débattre sur le sujet du bonheur. À savoir " Peut-on être heureux tout en ayant un handicap? ".

    13199235_10153682648005945_534939811_o.jpgVaste sujet, nous étions un petit groupe de jeunes dynamique et motivés accompagnés de personnes de la délégation et d'une psychologue. Chacun notre tour avions nos idées, arguments et astuces pour vivre au mieux notre handicap.

    On constate que le bonheur peut se trouver dans les choses les plus simples " pas besoin de chercher très loin pour le trouver. Mais pour être vraiment heureux (ses) il faut commencer par accepter le handicap, une fois ce stade dépassé tout est possible.

    Malgré les aléas dûs à la maladie ne jamais se laisser abattre. Tout n'est pas simple, ni facile mais vivez, osez, persévérerez, du mieux que vous pouvez car la vie est belle lorsqu'on y croit!

    De nombreux témoignages venant de diverses  personnes en situations de handicap seront prochainement  disponibles sur ce sujet. efq.jpg 

     

     

     

    Dieynaba

     

  • UN HOMME A LA HAUTEUR

    un-homme-a-la-hauteur_0.jpg

    Résumé : 

    Diane, une avocate, fraîchement célibataire, reçoit un appel d'Alexandre, un architecte charmant qu'elle n'avait jamais rencontré, et qui va l'aider à retrouver son téléphone égaré. Lorsqu'ils se rencontrent, le rendez-vous prend un tour inattendu.